Développement web

GTmetrix : évaluer et augmenter les performances de votre site ? Le guide complet 2022

Par David, le avril 8, 2022, mis à jour le avril 29, 2022 - 8 min read

The Best Google Business Profile Tips in Your Inbox

Boost your local visibility and business with real tips

Please wait

Thank you for sign up!

Désirez-vous augmenter la performance de votre site web ? Et si vous utilisiez GTmetrix pour tester la vitesse de chargement de vos pages ? L’outil GTmetrix, c’est :

  • une analyse rapide et détaillée de vos pages web ;
  • une excellente expérience utilisateur ;
  • un outil simple à utiliser ;
  • des recommandations pour corriger les défauts de vos pages et améliorer vos performances. 

Les caractéristiques ci-dessus citées font de GTmetrix, l’un des outils SEO les plus populaires. Dans ce guide, nous vous expliquons ce que c’est que cet outil et comment l’utiliser de manière efficiente.

Qu’est-ce que GTmetrix ?

Développé par Carbon 60, une société informatique canadienne, GTmetrix est un outil d’analyse de sites web. Ce logiciel SEO permet d’effectuer des tests afin d’évaluer les performances (vitesse de chargement entre autres) des pages d’une plateforme web.

Après analyse d’une page web, l’outil indique dans un rapport bien détaillé, tout ce qui pose problème. GTmetrix nous apporte aussi des conseils et suggestions pour améliorer la performance de nos sites.

Facile à prendre en main, le logiciel SAAS d’analyse SEO est adapté aux développeurs débutants comme aux plus expérimentés.

Pourquoi utiliser GTmetrix ?

Nous vivons aujourd’hui dans un contexte où le visiteur ne veut pas patienter au-delà de 3 secondes pour voir une page web s’afficher. Dans une telle situation, disposer d’outils pour améliorer sa vitesse de chargement reste un avantage.

Une vitesse de chargement trop lente peut augmenter le taux de rebond de notre site web.

Ainsi, nous prenons le risque de voir notre taux de conversion devenir bas. De plus, depuis 2021, l’expérience utilisateur et la performance web font partie des critères de classement de Google.

Quelle est l’offre de l’outil d’analyse GTmetrix ?

forfait gtmetrix

Pour utiliser GTmetrix, nous disposons de deux options. Une utilisation gratuite qui donne accès à plusieurs fonctionnalités et une offre premium.

 GratuitPremium
  Tarifs
Basic : gratuit

Solo : 9.66 euros Starter : 19.24 euros Growth : 38.48 euros
Fonctionnalités
Test de 50 pages web chaque semaine 7 possibilités pour choisir l’emplacement du serveur qui servira au test Test disponible que sur ordinateur Publicités bloquées avec Adblock plus pour évaluer comment ces dernières impactent le chargement de vos pages Surveillance quotidienne des performances d’une seule page web Création d’une vidéo pour regarder le chargement de vos pages afin de détecter d’éventuels défauts possibilité de télécharger un format MP4 de la vidéo de chargement Sauvegarde des rapports de tests sur une durée de 3 mois. Alertes par courrier électronique 10 crédits API au quotidien Copie PDF du rapport de test à télécharger Comparaison de 4 rapports de test Possibilité de télécharger en format CSV l’historique des rapports de test, etc.  
  Test de 125 à 250 pages web chaque semaine Test disponible sur ordinateur comme sur mobile 22 possibilités de choix de l’emplacement du serveur de test Test avec plusieurs vitesses de connexion 3 pages web à surveiller au quotidien Alertes par e-mail pour 3 différentes adresses URL 6 mois de sauvegarde des rapports de test 25 à 100 crédits API chaque jour etc.          

Comment tester la vitesse de chargement d’une page web avec l’outil GTmetrix ?

Soulignons tout d’abord que cet outil d’analyse de la performance des pages web n’évalue pas un site web au complet. Il analyse plutôt une page à la fois.

Pour analyser notre page web, nous nous sommes connectés au tableau de bord de l’outil.

Le processus d’analyse s’avère très simple. Il faut :

  • saisir l’adresse URL de la page qui doit subir le test ;
  • puis cliquer sur OPTIONS D’ANALYSE.
barre d'analyse

Dans les options, nous pouvons choisir les différents paramètres suivant lesquels nous aimerions réaliser ce test. Nous sommes libres de choisir l’emplacement du serveur, le navigateur, la vitesse de connexion, etc.

Dans la suite du processus, il faut : 

  • pour le serveur, choisir Londres si vous habitez en France ;
  • choisir le navigateur ; en mode gratuit, seule la version pc du navigateur est disponible ;
  • choisir une vitesse de connexion ;
  • activer la création de vidéo en sélectionnant l’option ON ;
  • bloquer les publicités de votre page en activant Adblock Plus ;
  • cliquer sur ANALYSER pour lancer le scannage de la page web.

GTmetrix fournit les résultats d’analyse de la page en quelques secondes en général. L’outil dispose aussi de paramètres avancés permettant d’affiner l’analyse de la performance de votre page web. Il s’agit des options d’authentification HTTP, le blocage d’URL, les cookies, etc.

L’outil GTmetrix nous permet de sauvegarder nos paramètres concernant la page analysée. Pour ce faire, il nous suffit de cliquer sur le bouton PARAMÈTRES DE LA PAGE

Cette option se trouve sur la page des résultats de l’analyse. À la fin des réglages, il nous suffit d’enregistrer nos modifications pour espérer réutiliser les mêmes paramètres plus tard.

Que comprendre du rapport d’analyse de la performance d’une page web avec GTmetrix ?

Les résultats de l’analyse d’une page par GTmetrix se répartissent en 3 sections. Une partie qui fait le résumé de l’analyse de performance.

Une seconde section qui expose la performance de la page à partir des métriques GTmétrix. La dernière partie donne les détails des résultats de l’analyse de performance et les recommandations de GTmetrix. Nous allons décrypter ensemble l’ensemble de ces 3 sections.

Résumé de l’analyse

Ici, l’outil fait un résumé de l’analyse réalisée. Il montre une capture d’écran de la page analysée. Il informe sur l’URL analysée, la date et l’heure où le rapport a été généré. Il précise l’outil d’analyse utilisée ainsi que tous les paramètres d’analyse de la page.

Les métriques GTmétrix

Avant de continuer, soulignons que GTmetrix prend comme référence les données de Google Lighthouse pour afficher ses propres résultats. Google Lighthouse constitue l’outil SEO open source de Google.

Le moteur de recherche l’a rendu disponible pour nous aider à améliorer les performances de nos pages web. Cet outil de Google vise l’amélioration de la vitesse de chargement, mais aussi de l’expérience utilisateur.

Ainsi, en se basant sur Google Lighthouse, GTmetrix affiche deux catégories de métriques :

  • Les GTmetrix Grade ;
  • les Web Vitals.

Les GTmetrix Grade

gtmetrix grade

Les GTmetrix grade remplacent les anciens scores de performance de GTmetrix qui sont le PageSpeed et l’YSlow. Ils se composent de trois métriques. Une lettre qui représente la notation globale, un score de performance et un score de structure.

La notation globale constitue la moyenne entre le score de structure et le score de performance de notre page web. Notre page exemple recueille d’ailleurs un bon score (B). 

Cette notation va de A à F et s’accompagne d’un code couleur.

  • A accompagné de la couleur verte traduit une page qui s’affiche très vite. B avec la même couleur symbolise une page qui s’affiche vite.
  • C et D avec la couleur orange désignent une page avec une vitesse de chargement moyen.
  • E accompagné du rouge identifie une page avec une vitesse d’affichage lente.
  • F avec toujours du rouge, signifie que la page a une vitesse de chargement très lente.

Quant au score de performance, il désigne la performance de notre page considérant la stabilité visuelle, l’interactivité, l’expérience utilisateur, etc.

Il reprend les métriques de Google Lighthouse. Cependant, il prend en compte les options de test que nous avons sélectionnées.

Quant au dernier score, il révèle si la construction technique de notre page est bien faite.

Le score de structure détermine si notre page possède les performances requises pour occuper une meilleure place dans les résultats de recherche.

Les Web Vitals

Reprenant les Web Core Vitals de Google, ils mesurent nos performances à partir des données de terrain. Il s’agit en particulier du CrUX (Google Chrome User Experience Report).

Les web vitals affichent donc nos performances selon la manière dont les visiteurs les voient. Nous avons ici aussi affaire à 3 métriques. Il y a le LCP (Largest Contentful Paint), le TBT (Total Blocking Time) et le CLS (Cumulative Layout Shift). 

Le LCP mesure le temps que prend notre page web pour s’afficher en totalité.

Chez Google, un LCP en dessous de 2,5 secondes constitue une bonne métrique. Par contre, pour GTmetrix, il doit se trouver en dessous de 1,2 seconde pour être bon.

Le TBT révèle le temps pendant lequel le visiteur ne peut pas interagir avec notre page. Il s’agit en fait du temps que prend la page pour réagir à une action de l’internaute. 

Le TBT acceptable pour Google est inférieur à 300 millisecondes. Chez GTmetrix, il doit se trouver en dessous de 150 millisecondes. Le TBT de notre page exemple est de 0 milliseconde. Un excellent temps !

Le CLS quant à lui mesure la stabilité visuelle. Il s’agit entre autres des déplacements de bouton ou de contenu, les changements de police ou de mise en page, etc.

Google et GTmetrix estiment que le bon CLS a une valeur en dessous de 0,1. Notre CLS équivaut à zéro !!

Détails des résultats et recommandations de GTmetrix

Cette section se décline en 6 onglets :

  • Résumé 
  • Performance
  • Structure
  • Cascade
  • Vidéo
  • Historique

Onglet Résumé

Ici, nous pouvons visualiser tous les détails concernant la vitesse de chargement de notre page.

Juste après, en scrollant vers le bas, nous constatons deux autres sections. La section des principaux problèmes et les détails de la page.

Dans la première, GTmetrix regroupe les problèmes structurels de la page et nous indique comment faire pour réduire le temps de chargement.

La deuxième quant à elle nous communique le temps que prend notre page pour effectuer un chargement complet. Il nous informe de la répartition du poids de la page entre les différents fichiers (IMG, CSS, JS, etc.) Nous y trouvons aussi le nombre total de requêtes.

L’onglet Performance

Cet onglet comprend tous les détails qui ont servi à calculer notre score de performance. Il comprend deux compartiments.

Le premier affiche les indicateurs de performance (indice de vitesse, le LCP, etc.) agrémentés de couleurs vives.

Un indice en vert signifie que tout va pour le mieux. Aucune correction à apporter. Quand le vert est clair, il faudra penser à apporter quelques améliorations.

L’orange traduit que le temps pris est plus long que prévu. C’est le cas de l’indice de vitesse et du LCP de notre page. Il y a donc du travail en attente. Quand l’indice s’affiche en rouge, ce n’est pas bon du tout.

Quant au deuxième compartiment, celui des horaires du navigateur, il apporte encore plus de précisions en ce qui concerne la vitesse de chargement.

horaires du navigateur

Pour notre page, par exemple, la durée des redirections est de 0 ms. La durée du backend qui est le temps mis par le serveur pour répondre à une requête est de 356 ms.

La durée de la connexion est le temps pris pour se connecter au serveur afin d’effectuer la requête vers la page. Le nôtre correspond à 314 ms.

L’onglet Structure

Cet onglet regroupe tous les détails concernant notre score de structure. Il s’y trouve les audits de structure bien détaillés et l’effet de chaque audit sur notre performance. Nous y avons vu aussi les recommandations de GTmetrix pour de meilleures performances.

L’outil SEO GTmetrix classe l’impact des audits sur nos performances suivant un code couleur précis et par ordre décroissant d’importance.

Quand la couleur est rouge, l’impact est haut. Les recommandations pourraient apporter une grande amélioration à nos performances.

Le brun clair, le jaune et le vert pale expriment un impact moyen sur les performances.

Le vert très clair veut dire que l’impact des corrections à apporter est négligeable. Le vert foncé signifie qu’il n’y a aucune optimisation à apporter, donc aucun impact à espérer.

Le gris exprime aussi un audit sans impact. Les recommandations dans ce cas ne sont qu’informatives.

Inutile d’essayer de suivre toutes les recommandations de l’audit de structure. Pour gagner du temps, privilégiez les optimisations en rouge, jaune et brun clair

L’onglet Waterfall (Cascade)

Ici, l’outil fait le point sur les ressources capables de freiner le chargement de notre page. Pour les détecter, nous devons visualiser sur un graphique en cascade, les ressources HTML, CSS, images et toutes les autres ressources chargées.

L’onglet vidéo

Nous pouvons visionner dans cet onglet, le chargement de la page analysée. Ainsi, nous pourrons observer et détecter les niveaux où ont lieu les arrêts et les goulots d’étranglement.

La vitesse de visionnage peut être ralentie jusqu’à 4 fois la vitesse normale. Cela permet d’analyser de manière plus posée les éléments qu’il faut optimiser.

L’onglet Historique

Dans cet onglet s’affiche l’historique de tous nos rapports d’analyse sur GTmetrix. Nous avons accès à différents détails répartis en 3 tableaux. Il y a les scores de la page, les statistiques ainsi que les tailles de page. Nous retrouvons ici aussi le nombre de demandes.  Nous pouvons inscrire sur le graphique de l’historique une annotation. La date et l’heure à laquelle a eu lieu cette annotation s’affichent de façon automatique sur le graphique.

The Best Google Business Profile Tips in Your Inbox

Boost your local visibility and business with real tips

Please wait

Thank you for sign up!

Puisque vous êtes ici, prenez le temps de regarder cette courte vidéo. C'est notre futur. Ca nous concerne tous.

David