SEO

Tout savoir sur Bing Webmaster Tool

Par David, le avril 25, 2022, mis à jour le mai 10, 2022 - 7 min read

The Best Google Business Profile Tips in Your Inbox

Boost your local visibility and business with real tips

Please wait

Thank you for sign up!

Google Search Console, vous connaissez n’est-ce pas ? Eh bien, Bing Webmaster Tools est l’équivalent de Google Search Console chez Microsoft. Il vous permet de :

  • surveiller l’état global de votre site web ;
  • améliorer vos performances ;

Vous négligez peut-être le moteur de recherche Bing, car sa part de marché est loin derrière Google.

Toutefois, nous vous conseillons d’installer la Search console Bing. Vous pourriez obtenir du trafic supplémentaire pour vos sites web.

Son utilisation est simple. Nous allons d’ailleurs vous montrer comment le configurer et l’utiliser.

Bing Webmaster Tools, qu’est-ce que c’est ?

Le Bing Webmaster Tools constitue un ensemble d’outils d’analyse gratuits. Cette Search Console de Microsoft aide les propriétaires de sites web à ajouter leurs pages au robot de Bing.

Ces dernières peuvent ainsi apparaître dans le moteur de recherche.

Avec ces outils, le webmaster peut détecter et mieux cerner les éventuels défauts de ses sites web.

Il peut ensuite les corriger et optimiser les pages de ses sites pour un meilleur référencement SEO.

Le Bing Web Master Tools fournit en temps réel des données d’analyse. Il peut s’agir de données démographiques, du comportement des visiteurs, des données concernant le taux de clic, etc.

À quoi sert la Search Console Bing ?

Les outils que fournit la Search Console Bing aident à surveiller l’état général d’un site. Ils révèlent la façon dont les visiteurs et le robot Bing trouvent un site web.

En tant que Webmasters ou propriétaires de sites, les fonctionnalités de cet outil nous sont utiles. Bing webmaster Tools nous produit des rapports détaillés. Il nous révèle les requêtes de recherche qui génèrent du trafic pour nos sites.

La Bing Search Console fournit des outils aidant à voir le nombre d’impressions et de clics obtenus des requêtes de recherche.

Bing Webmaster Tools nous permet de:

  • Soumettre un site à indexer ;
  • Se rendre compte de la manière dont le moteur de recherche Bing navigue sur nos sites et les indexe ;
  • surveiller la performance de nos sites ;
  • voir les mots clés sur lesquels nous nous classons ;
  • désavouer des liens ;
  • Effectuer la suppression des contenus ou pages que nous ne désirons pas que Bing indexe ;
  • Surveiller et trouver solution aux éventuels problèmes générés par du spam ou des malwares.

L’ensemble de ces données nous apportent une certaine compréhension de la perception que Bing a de nos sites. Grâce à cela, nous serons en mesure de réaliser les ajustements qui favoriseraient un meilleur référencement SEO.

Supposons par exemple que les données des rapports de la Search Console révèlent que nous enregistrons un grand nombre d’impressions. Cependant, il y a très peu de clics. 

À base de ces constats, nous pouvons déduire que nos descriptions et autres contenus ne convainquent pas les visiteurs. Nous savons donc où se trouve le problème et comment le résoudre pour optimiser nos performances.

Configurer Bing Webmaster Tools

Pour utiliser Bing Webmaster Tools, il faut d’abord le configurer. Après cela, il devient possible de profiter de tous ses outils pour améliorer son référencement SEO. La configuration de la Search Console Bing s’effectue en plusieurs étapes.

Étape 1 : créer un compte

Pour nous inscrire à Bing Webmaster Tools, nous allons nous rendre sur le site web officiel de la console de recherche. Nous allons ensuite cliquer sur GET STARTED ou S’INSCRIRE en français.

La plateforme nous invite à choisir un compte existant pour continuer le processus. Le choix nous est donné entre Microsoft, Google et Facebook.

choisir compte

Étape 2 : Ajouter son URL

Nous sommes ensuite invités à ajouter l’adresse URL de notre site web. Pour ce faire, il nous faut saisir l’URL dans le champ qui y est dédié. Pour finaliser, cliquons sur le bouton ADD (AJOUTER).

L’ajout du site web facilitera la reconnaissance de celui-ci par le moteur de recherche. La plateforme propose aussi d’importer nos sites web depuis Google Search Console si nous y avons un compte vérifié.

Cette option a l’avantage de nous faire économiser du temps. Nous sommes épargnés du processus de vérification et nos sitemaps s’importent de façon automatique.

soumission de sites

Étape 3 : Soumettre le sitemap du site web

Ici, nous allons ajouter le plan de notre site web. Nous allons donc chercher le plan au format XML et coller son URL dans le champ qui y est réservé.

Le plan de votre site web (sitemap) répertorie l’ensemble de vos URL. À l’ajout, Bing indique s’il y a des erreurs dans le fichier. Il révèle aussi le nombre d’URL trouvées.

sitemap

Pour utiliser les fonctions de la console de recherche Bing, il faut vérifier votre compte. Cela est valable que dans le cas où vous n’auriez pas choisi une importation de vos sites web depuis Google Search Console. 

Vérifier son site dans Bing Webmaster Tools

Il existe 3 manières pour vérifier son site web dans la console de recherche Bing.

Utiliser le fichier XML

De la même manière que sur la console de recherche Google, nous allons devoir télécharger un fichier XML. Il s’agit du BingSiteAuth.xml. Il s’y trouve un identifiant qui servira à la vérification.

Nous allons prendre par FTP et téléverser le fichier XML dans le dossier racine de notre serveur. Ensuite, il nous faut cliquer sur VERIFIER.

Vérifier avec la balise méta

Cette procédure consiste à copier un bout de code HTML fourni par Bing. Ce dernier contient un code d’authentification.

Il faut ensuite le coller dans le code de la page d’accueil du site web. Pour que la vérification Bing Webmaster Tools demeure, vous ne devez jamais supprimer la balise méta de votre site. 

Ajouter un enregistrement CNAME

Il s’agit du moyen le plus rapide de vérifier son profil dans Bing. Il faut dans ce cas passer par votre hébergeur pour que l’enregistrement CNAME soit ajouté à votre domaine. Il faut ensuite se rendre sur la console de Bing et cliquer sur VÉRIFIER.

En dehors de ces façons de vérifier son profil Bing, il existe des alternatives supplémentaires pour les utilisateurs WordPress.

Vérifier son profil Bing avec WordPress  

Pour la vérification Bing avec WordPress, il vous faut disposer d’un plugin SEO. Il peut s’agir de Yoast SEO, All In One SEO Pack ou toute autre extension SEO. Nous allons prendre Yoast SEO comme exemple de notre cas pratique.

Rendez-vous sur notre tableau de bord WordPress. Allons dans la section SEO puis sur la page principale de Yoast SEO. Dans la section Webmaster Tools se trouvent des champs où nous pouvons renseigner des codes de vérification.

yoast (2)

Dans le champ réservé à Bing, nous allons coller une balise méta. Il s’agit du bout de code HTML que fournit le bing Webmaster Tools. Ce qui signifie qu’en amont, nous devons choisir le processus de vérification par balise HTML sur la console Bing.

Après avoir collé la balise dans le champ Bing vérification code dans Yoast SEO, nous allons cliquer sur ENREGISTRER LES MODIFICATIONS. Rendez-vous ensuite sur Bing Search Console pour cliquer sur VÉRIFIER.

Comment utiliser Bing Webmaster Tools ?

Comme énoncé au début de ce guide, Bing Webmaster Tools est un ensemble d’outils dont l’objectif est d’aider à améliorer votre référencement. Voyons donc comment faire usage de ces différents outils.

Depuis votre tableau de bord Bing, vous pouvez : 

  • soumettre des URL ; 
  • bloquer des URL ;
  • configurer vos paramètres d’analyse ;
  • gérer des utilisateurs, etc.

L’indexation Bing

Si vous avez de nouvelles URL, vous pouvez utiliser cette fonctionnalité pour les faire indexer plus vite. Bing donne la possibilité de soumettre un maximum de 10 000 URL chaque jour.

soumission url

Rapports et données

rapports et données

À présent appelé Performance de recherche, cet outil fournit les rapports et données sur l’ensemble des activités de notre site sur bing. Pour voir la tendance sur une période, nous n’avons qu’à sélectionner les dates qui nous intéressent.

La tendance s’affiche alors sur un graphique. Cet outil renferme d’autres outils qui fournissent encore plus de données sur le site web.

Trafic de page

Ici s’affichent les URL de notre site qui sortent dans les résultats du moteur de recherche Bing. Il s’agit des URL avec les meilleures performances.

Nous pouvons y voir la position que chacune d’elles occupe, les taux de clics, etc.

En cliquant sur VIEW (AFFICHER), nous voyons les mots clés de chaque URL. À partir de là, nous pouvons exporter les données.

Mots clés de recherche

Ce rapport informe sur les mots clés organiques qui nous génèrent des impressions et des clics. Il y est répertorié aussi le taux de clics (CTR) de notre site.

L’index explorer  

Dans ce rapport, la console répertorie les pages que le moteur de recherche a parcourues. Nous accédons aux données concernant le nombre :

  • d’URL de recherche ;
  • de liens entrants ;
  • d’URL découvertes ;
  • de clics.

Dans la version actuelle de Bing Webmaster Tools, cet outil est nommé SITE EXPLORER (Explorateur de sites).

Le rapport des liens entrants

Nommé maintenant BACKLINKS, il révèle tous les liens qui pointent vers notre site web. Avec cet outil, nous pouvons connaître les endroits où nous perdons des liens et ceux où nous en gagnons.

Les rapports de référencement

Ces outils apportent des conseils pour nous aider à maintenir nos meilleures pratiques de référencement. Chaque recommandation est suivie d’une explication bien détaillée de l’erreur qui constitue un risque pour votre référencement.

Le rapport de référencement s’établit de manière automatique pour tout site vérifié de notre profil Bing. Il a lieu toutes les deux semaines.

Vérifier Bingbot

Une bonne partie du trafic sur le web est à attribuer aux robots malveillants. Ils circulent sur internet et volent des informations et données d’identification.

Pour se protéger de ces robots, Bing propose la fonctionnalité VERIFIER BINGBOT. Elle permet de s’assurer qu’une adresse IP provient du moteur de recherche.

Bing Places

Cette fonctionnalité permet aux entreprises de se positionner dans la recherche locale. Il s’agit d’une alternative à Google My Business

Avec Bing places, nous pouvons importer nos données depuis Google My business si nous y avons déjà revendiqué et vérifié notre établissement. 

Il reste possible de revendiquer son établissement de façon manuelle. Le processus de revendication varie selon le type d’entreprise.

Hormis les éléments cités ci-dessus, Bing dispose d’autres fonctionnalités comme :

  • Bing News PubHub utile pour ceux qui publient du contenu d’actualités ;
  • Bing Manufacturer Center pour améliorer la visibilité des fabricants de produits ;
  • Notifications pour les messages de Bing etc.

Quelles différences entre Google Search Console et Bing Webmaster Tools ?

Nous reconnaissons qu’il n’existe pas une très grande différence entre les deux logiciels de référencement. Ce qui sépare de façon notable Google Search Console et Bing Webmaster Tools réside dans leurs moteurs de recherche. 

En effet, Bing Webmaster Tools (BWT) aide à améliorer notre référencement sur le moteur de recherche Bing. Tandis que Google Search Console améliore nos performances sur Google.

De plus, BWT s’utilise moins souvent que la search console de Google. Cela se justifie par le fait que Google soit beaucoup plus populaire que Bing.

The Best Google Business Profile Tips in Your Inbox

Boost your local visibility and business with real tips

Please wait

Thank you for sign up!

Puisque vous êtes ici, prenez le temps de regarder cette courte vidéo. C'est notre futur. Ca nous concerne tous.

David